Votre prochaine aventure commence ici

Obtenir Le Beat

Non merci
The Beat
Abonnez-moi à votre bulletin électronique

Industries et ressources

Agriculture

Depuis les tout débuts de la colonisation, l’agriculture a été l’une des plus importantes industries et sources de revenus et d’emplois au Manitoba. Les colons écossais de Selkirk ont commencé les premières activités majeures d’exploitation agricole en 1812. L’agriculture s’est solidement établie avec le développement de la colonie de la rivière Rouge. La plupart des pionniers qui ont afflué vers le Manitoba de 1870 à 1900 étaient des fermiers ou le sont devenus. En 1900, ils avaient développé en grande partie les meilleures terres agricoles de la province. En 1996, 19,1 millions d’acres étaient cultivés.

Le blé est toujours la culture la plus importante au Manitoba, représentant plus de 40 % de la valeur des cultures agricoles. Il est suivi par le canola et la graine de lin. Les autres cultures importantes sont l’orge, l’avoine et le seigle. Malgré la prépondérance de la production céréalière, l’agriculture au Manitoba est plus diversifiée que dans d’autres provinces des Prairies. Le Manitoba domine la production canadienne de graines de lin, de graines de tournesol, de sarrasin et de petits pois. En 1996, la valeur totale estimée de la production agricole était de 2,7 milliards de dollars. La culture agricole était évaluée à 1,6 milliard de dollars et la production animale se chiffrait à 1,1 milliard de dollars.

Fabrication

L’industrie de la fabrication est un secteur important de l’économie du Manitoba en ce qui concerne la contribution à la production provinciale et le nombre d’emplois générés. Plus de 1500 établissements font partie de cette industrie. En 1996, l’industrie de la fabrication employait 61 700 personnes et produisait des biens évalués à environ 9,08 milliards de dollars.

Bien que les colons de Selkirk du début du 19e siècle répondaient à une partie de leurs besoins grâce à de « nouvelles » usines, les premières activités manufacturières d’importance au Manitoba sont apparues vers 1900, alors que des usines d’abattage, des usines de confection de vêtements, des scieries et des ateliers de travail des métaux et d’usinage ont été construits, principalement à Winnipeg, afin de répondre à la demande dans l’Ouest du Canada. De nos jours, l’industrie de la fabrication au Manitoba est très diversifiée. Les principales industries sont l’alimentation, la fabrication de machines, le métal de première fusion, la fabrication de produits en métal, le matériel de transport et le vêtement. Ensemble, ces industries sont responsables d’environ les deux tiers de la production manufacturière et des emplois au Manitoba.

Foresterie

Près de 50,8 % (33 075 198 hectares) de la superficie totale du Manitoba est officiellement classée comme terrains forestiers non productifs. Quinze zones, représentant 21 995 kilomètres carrés, sont désignées comme forêts provinciales publiques, spécialement pour la production de produits forestiers. Les essences d’arbres les plus courantes en terme de volume actuel sont l’épinette noire, le peuplier faux-tremble, le pin gris, l’épinette blanche, le peuplier baumier et le bouleau blanc. On trouve principalement le sapin baumier, le mélèze, le cèdre de l’Est, le chêne à gros fruits, l’orme blanc, le tilleul d’Amérique, le peuplier deltoïde, l’érable à Giguère, le pin rouge et le pin blanc dans le Sud du Manitoba. La province exploite une pépinière provinciale à Hadashville dans le cadre de son programme visant à améliorer la production de semis et le reboisement.

L’industrie forestière employait directement quelque 8 700 personnes en 1996, récoltant au total 2,15 millions de mètres cubes de bois. Le bois à pâte, les billes de sciage et les panneaux de copeaux orientés (OSB) comptant pour plus de 95 % des utilisations finales. Le papier, les panneaux OSB et le sciage de bois d’œuvre sont les industries primaires du bois. Les industries secondaires vont de la fabrication de portes au papier de couverture asphalté, en passant par les sacs.

Minéraux

La valeur de la production minérale du Manitoba en 1996 était estimée à 1,02 milliard de dollars. Les métaux comptent pour un peu plus de 82 % de la valeur totale de la production minérale, suivi par les minéraux industriels (7 %) et le pétrole (11 %). Les métaux trouvés au Manitoba incluent le nickel, le cuivre, le zinc, l’or, le cadmium et l’argent. Les minéraux industriels extraits au Manitoba incluent une grande variété de matières premières pour l’industrie de la construction, y compris le sable de silice, le calcaire, le granit, le grès, l’argile, la bentonite, la dolomite et la mousse de tourbe.

Pêches

Malgré le fait que le Manitoba soit réputé pour ses prairies, la pêche des poissons d’eau douce joue un important rôle dans l’économie de la province. Approximativement 160 000 pêcheurs titulaires de permis dépensent annuellement plus de 75 millions de dollars pour pratiquer la pêche sportive dans le but de prendre du doré jaune, du brochet, de la perche, du poisson-chat, de la truite, de l’achigan et d’autres espèces. En 1996, les pêcheurs commerciaux ont récolté 12,5 millions de kilos de doré jaune, de doré noir, de corégone et d’autres espèces, injectant ainsi 32 millions de dollars dans l’économie provinciale grâce aux ventes sur les marchés internationaux faites par l’Office de commercialisation du poisson d’eau douce.