parc provincial Atikaki

Votre expérience dans les vastes espaces de nature sauvage au parc provincial Atikaki peut commencer par une randonnée en canot sur l’impétueuse rivière Bloodvein, ou par un court trajet aérien de Winnipeg vers un camp de pêche éloigné.

Dans ce vaste paradis de nature intacte, le caribou des bois se faufile comme l’esprit des ancêtres parmi les pins gris et les peintures rupestres des Autochtones sont les vestiges d’un passé lointain. Avec ses 4000 kilomètres carrés, le parc présente un paysage diversifié de falaises de granit, d’affleurements rocheux, de forêts boréales, de tourbières et de voies d’eau.

On peut y faire du camping sauvage, avec les sites marqués seulement d’un endroit pour faire un feu de camp et une philosophie de "ne laisser aucune trace". L’arrière-pays n’est pas pour les petites natures ni pour les aventuriers inexpérimentés.

Mais des camps offrant tous les services sont accessibles par avion et fournissent toutes les commodités. Vous pouvez aussi réserver des voyages guidés qui vous donneront l’impression de vivre la vie des Autochtones et des voyageurs au temps du commerce des fourrures – sans parler de voyages de pêche et de prises records dont vous vous souviendrez longtemps. Avec la lumière du jour qui dure jusqu’après 22 h en juin, vous pourrez prolonger vos journées de pêche dans ce décor majestueux où la forêt semble infinie.

Web : www.manitobaparks.com