Une fin de semaine magique en yourte à la retraite d’artistes Journey Home

Posted juin 05, 2017 | Author Breanne Sewards

Si vous passez un jour par la petite ville de Waldersee, au Manitoba, la dernière chose à laquelle vous pourriez vous attendre, c’est de voir deux yourtes mongoles traditionnelles, en bordure d’un ruisseau idyllique au bout d’un long chemin.

Bienvenue à la retraite d’artistes Journey Home, un charmant gîte touristique situé à deux heures de Winnipeg, à 40 minutes du parc national du Mont-Riding et à 1,5 heure de Brandon. Si vous passez la plupart de votre temps en ville, ce sanctuaire fera votre bonheur, un endroit où le repos et la détente sont au rendez-vous. Voici comment vous devriez passer votre fin de semaine magique en yourte dans ce superbe lieu de retraite...

Un séjour en yourte

Après deux heures de route dans le cadre paisible des prairies, nous sommes arrivés à un panneau de bienvenue personnalisé (tout est dans les détails) où nous attendaient une maison et une propriété des plus pittoresques – exactement le genre d’endroit qu’offre un séjour dans un gîte touristique. Journey Home Artist Retreat appartient à Robert et Sherry, un couple charmant qui possède une vaste expérience dans les domaines de la thérapie, du reiki, de l’alimentation et des arts visuels. Comme j’adore les chats, c’est avec joie que j’ai rencontré les nombreux chats qui vivent sur la propriété. Comme j’adore les chats tout en y étant allergique, c’est aussi avec soulagement que j’ai appris qu’ils n’ont pas accès aux yourtes (j’aurais toute de même aimé en avoir un à câliner le matin)!

La propriété, qui donne sur la rivière Big Grass, est entourée d’un paysage de campagne typique (et magnifique!) où sont exposées des œuvres d’art uniques en leur genre inspirées par Robert et Sherry. L’endroit est idéal pour la faune et la flore et durant notre court séjour, nous avons aperçu des cerfs de Virginie, des couleuvres et de nombreux oiseaux.

Bien sûr, nous étions impatients de voir où nous allions passer les deux prochaines nuits. Dès le premier regard dans la yourte, nous avons tout de suite été impressionnés par les détails peints à la main et l’intérieur spacieux. La grande yourte peut accueillir quatre personnes et la yourte bleue, deux, mais Robert et Sherry nous ont gâtés en mettant la grande yourte à notre disposition pour la fin de semaine.

Les yourtes ont été fabriquées dans le style mongol authentique; elles ont en fait été construites en Mongolie et ont été expédiées à leur emplacement actuel lorsque Robert et Sherry ont décidé de donner le coup d’envoi à leur entreprise. Fixées avec du crin de cheval, la yourte comporte des éléments traditionnels, notamment une corde suspendue au centre, qui sert à ancrer une roche lorsque le temps est particulièrement venteux.

Notre yourte était l’endroit idéal pour nous retirer à la fin de nos journées bien remplies; une chaufferette électrique nous tenait bien au chaud et dégageait une lueur réconfortante tandis que l’enveloppe bloquait la lumière de l’extérieur, ce qui nous a permis de faire la grasse matinée très facilement. Le dimanche matin, nous nous sommes réveillés au son hypnotique de la pluie qui tambourinait la toiture; sans contredit la meilleure façon de se réveiller après une bonne nuit de sommeil!

Sculpture

Dès notre arrivée dans la maison de Sherry et Robert, nous savions que nous allions avoir beaucoup de plaisir à découvrir l’art délicat de la sculpture de pierre à savon. Autodidacte dans le domaine, Robert a travaillé à la Galerie d’art de Winnipeg pendant plusieurs années; en raison de son expérience, nous sentions vraiment que nous étions entre de bonnes mains. Les œuvres de Robert ornent toute la maison et nous ont donné un bel objectif à atteindre.

Je dois avouer que, lorsque Robert nous a remis deux morceaux de pierre à savon, je n’avais aucune idée comment j’allais transformer ce bloc de pierre en quelque chose de reconnaissable. Après nous avoir expliqué à quoi servaient les différents outils, Robert nous a dit de tout simplement commencer à faire des entailles même si nous ne savions pas trop ce que nous allions créer. Ma fibre artistique a tout de suite pris le dessus et m’a montré la voie à suivre, quoiqu’il m’ait fallu un peu plus de temps pour déterminer que je tenterais de sculpter un koala. Il n’y a aucun stress dans le style d’enseignement adopté par Robert, ce qui permet à l’artiste de voir ce qui ressort de la pierre.

Le lendemain, nous avons travaillé pendant des heures au son de la musique de Belle and Sebastian et de Leonard Cohen afin de mettre la dernière main à nos chefs-d’œuvre. Robert venait régulièrement nous voir pour peaufiner notre technique et nous donner des conseils d’orientation. Le processus était carrément méditatif, et a certainement suscité de l’intérêt chez nous deux.

Après avoir décidé que nous étions enfin satisfaits de la forme qu’avaient prise nos œuvres, nous sommes passés à l’art délicat du ponçage et du polissage. Nous avons dû utiliser trois grains de papier de verre pour donner à nos pièces une surface bien lisse.

Est venue ensuite l’étape du cirage. Nous avons mis nos pierres à savon dans le four pendant 10 minutes pour en chauffer la surface afin de pouvoir y faire fondre la cire et leur donner un aspect brillant, ce qui a contribué à faire ressortir les couleurs naturelles du matériau.

Après le cirage, la dernière étape a consisté à enduire nos pierres d’encaustique et à procéder à un dernier polissage – et voilà, nous avions terminé! Robert nous a donné un peu de cire supplémentaire (en cas d’égratignures) et un morceau de tissu pour emballer nos créations.

Un festin

Ce n’est pas la nourriture qui manquait à la retraite d’artistes Journey Home! On nous a servi trois copieux repas par jour. À notre arrivée, nous avons eu droit à un plat de légumes nappés d’une sauce aux arachides, suivi d’une délicieuse pâtisserie à la rhubarbe et aux fraises. Il n’y a pas de meilleure façon de commencer la fin de semaine que de déguster de délicieux plats!

Notre deuxième journée a commencé par un déjeuner puis un dîner léger (quoique je ne puisse dire que le dîner était si léger que ça!). C’est que nous nous apprêtions à préparer un festin indien avec Sherry plus tard dans la journée.

Une fois terminées nos sculptures sur pierre de savon, nous avons rejoint Sherry pour aller cueillir ce qu’il fallait dans le potager et le long des berges de la rivière. Nous avons récolté des asperges sauvages et de la menthe avant de rentrer. Je ne pouvais m’empêcher d’admirer l’incroyable collection d’herbes de Sherry. Nos hôtes étaient respectueux de la terre et dans le cadre du plan environnemental de la ferme, un grand nombre de leurs légumes et de leurs herbes proviennent directement de leur potager.

Une fois à l’intérieur, nous avons mis la main à la pâte et avons préparé du pain naan, un plat de légumes korma et une version non traditionnelle de samosas, faits avec de la pâte filo. Je commence tout juste à apprendre à cuisiner, alors c’était pour moi un vrai régal de pouvoir passer l’après-midi et la soirée en compagnie d’une cuisinière chevronnée.

Nos efforts ont porté leurs fruits quelques heures plus tard, lorsque nous sommes attablés devant notre succulent dîner à quatre (ou cinq ou six) couverts. Sherry nous a remis un joli petit livret qui comprenait toutes les recettes que nous avons faites durant notre séjour.

Le dernier matin, nous avons demandé à prendre notre déjeuner dans la yourte. Nous avons bien fait, car il pleuvait et l’ambiance était parfaite pour manger au lit. Nous avons eu le plaisir de déguster la collection de confitures de Sherry, tartinées sur des tranches de pain maison; après avoir goûté et goûté encore aux confitures pour choisir celle que nous préférions, voilà qu’il ne restait plus de pain et que nous étions tout à fait rassasiés.

Nous avons dit au revoir à nos hôtes puis entrepris notre voyage de retour, tout en nous remémorant l’unique fin de semaine que nous venions de passer dans notre province d’origine. Dans notre courriel, nous avons reçu un message de Sherry avec des photos et des commentaires sur toutes les activités que nous avions faites durant notre séjour, ce qui a vraiment ajouté la touche personnelle qui est propre aux gîtes touristiques.

À la prochaine, Journey Home Artist Retreat! Merci de nous avoir reçu Robert, Sherry et, bien sûr, Spitfire!

About The Author

Hey! I'm Breanne, Editorial Content Specialist for Travel Manitoba. I work with the content team to come up with fun ideas for our blog and social media platforms.

Editorial Content Specialist