Profitez de la nature Manitobaine en kayak ou canot!

Publié le 24 juin 2021

Ça y est, la saison estivale est à nos portes! Mais à cause de la pandémie de COVID-19 et ses nombreux variants qui sévissent encore au Manitoba, il reste encore préférable de garder ses distances avec autrui.

Alors, pourquoi ne pas en profiter pour essayer le kayak ou le canot, seul ou en famille? Le calme de la nature aura assurément un effet reposant sur vous après une année si exceptionnelle et anxiogène pour tous. Et ouvrez bien l’œil, c’est l’activité idéale pour apercevoir de la faune sauvage puisque les kayaks et les canots sont des moyens de transport silencieux!

Une visite au Manitoba signifie traverser les territoires visés par les Traités nos 1, 2, 3, 4 et 5 et les communautés signataires des traités nos 6 et 10. Ces territoires englobent les terres d’origine des Anishinaabeg, des Anish-Ininiwak, des Dakota, des Dénés, des Ininiwak et des Nehethowuk et la patrie des Métis. Pour plus d'information sur les régions visées par des traités, cliquez ici.

Voici plusieurs endroits populaires pour pagayer en toute tranquillité, que vous soyez novices ou avides de sensations fortes.

À la ville de Winnipeg

Traversez la ville de Winnipeg par les eaux sur la rivière Assiniboine, en partant du Parc Coleridge pour arriver à la Fourche, et découvrez la ville sous un tout autre angle! Vous passerez tour à tour sous les ponts Moray, Parc Assiniboine, Route 90, Maryland, Osborne, Donald et St. Mary’s.

Attention, la navigation est à sens unique. De plus, la rivière a un fort courant et elle peut être froide, surtout au printemps et au début de l’été. Un périple qui est donc davantage conseillé aux kayakistes et canoéistes déjà expérimentés.

Si vous êtes à l’ouest de la province

Le Parc provincial Turtle Mountain, près de Boissevain et Brandon. À voir : des chevreuils, des orignaux, des caribous, des tohis à flancs roux, des cygnes, des canards, des tétras et bien d’autres oiseaux.

Le Parc national du Mont-Riding, près de Dauphin et Neepawa. Il abrite plus de 260 espèces d’oiseaux différentes, mais aussi des castors, chevreuils, orignaux, caribous, ours noirs, coyotes, loups et bisons.

Le Lac des Prairies, à Inglis, à la frontière avec la Saskatchewan. Ce lac artificiel est une destination de choix pour les sports nautiques, mais aussi pour naviguer tranquillement en famille et observer la nature! Ouvrez les yeux, voici quelques-unes des espèces que vous pourriez apercevoir : oiseaux de proie, grues du Canada, alouettes des prairies, pélicans blancs, fauvettes, grands hérons, martins-pêcheurs, cardinaux à poitrine rose, canards, hiboux…

Si vous êtes à l’est

Les Parcs provinciaux Nopiming et Atikaki Wilderness, près de Lac du Bonnet. Le Parc Nopiming, qui signifie « entrée dans la nature sauvage » en langue anishinaabe, porte bien son nom. Quant au Parc Atikaki, ses seules routes sont ses rivières! Vous pourrez donc y explorer, observer et écouter en toute tranquillité la nature. Et pour les amoureux de sensations fortes, une destination à ne pas manquer : la rivière Pigeon dans le Parc Atikaki!

Peut-être apercevrez-vous des ours noirs, des orignaux, des caribous (le Parc Atikaki abrite un troupeau d’une centaine de caribous), des aigles à tête blanche, des hiboux, ou encore des sauvagines. Ne manquez pas non plus les pictogrammes que les Premières Nations ont peints sur des rochers et des falaises dans le Parc Atikaki.

Le Parc provincial du Whiteshell, à la frontière avec l’Ontario. Venez explorer plus de 325 km de cours d’eau! Ce parc regorge d’itinéraires pour canots et kayaks de tous niveaux, pouvant inclure des portages pour une expérience plus complète.

Si vous êtes au nord

Le Parc provincial Grass River, près de The Pas et Flin Flon. Si vous aimez les sensations fortes, vous serez servi sur la rivière Nelson! Chutes d’eau, rapides, courants rapides, portages… Mais pensez aussi à prendre le temps et observer la faune locale nombreuse et varier depuis l’eau, qui inclut notamment des caribous, orignaux, cerfs de Virginie, loups, lynx, loutres, martres, carcajous, visons, sauvagines, grands hérons, poules d’eau, pélicans blanc, sternes et goélands.